Agir
Everyone has a plan until they get punched

Everyone has a plan until they get punched

« Everyone has a plan until they get punched » ainsi était 2018 pour moi. Durant cette année j’ai obtenu mon diplôme en Gestion Financière et Comptable et j’ai intégré un cabinet d’audit et de comptabilité. Cette première expérience professionnelle ne répondait pas à mes attentes. Une charge de travail absorbante, un emploi de temps épuisant, et une approche managériale autoritaire. Il fallait mettre de côté sa créativité et exécuter machinalement des tâches répétitives. Quatre mois à ce rythme étaient suffisants pour constater que je ne suis pas fait pour ce genre de travail. 

A l’encontre de la génération de nos parents, notre génération a des exigences différentes au travail. Nous avons besoin de reconnaissance, d’autonomie, de créativité et d’épanouissement. Et cette expérience m’a démontré que le marché du travail dans notre pays n’est pas encore adapté aux besoins des nouvelles générations.

La rupture avec ce système était nécessaire pour moi. Dans cette étape de ma vie j’ai décidé de sortir du lot, et d’être acteur de ma vie. Je commençais à m’intéresser de plus en plus au développement humain. J’ai trouvé un sens dans ce domaine qui m’était nouveau et j’ai décidé de l’embrasser à bras ouverts. 

J’ai découvert MAHIR Center dans cette phase transitoire de ma vie. Et j’ai intégré le programme avec une grande motivation et détermination. J’ai découvert un écosystème soucieux des problématiques de la jeunesse marocaine et qui a pour ambition d’outiller les jeunes pour construire eux-mêmes leur propre avenir.

La culture est au cœur de l’approche de MAHIR. J’approfondis continuellement mes connaissances dans les séances de philosophie, de musique et d’histoire auxquelles j’assiste. 

Je travaille également de façon hebdomadaire sur le podcast Mpod. C’est un exercice très enrichissant pour moi, c’est avant tout un travail de réflexion, de créativité et d’expression.

Cette expérience continue sous de bons auspices et cela me permet d’être de plus en plus productif. Je passe ma semaine entre lectures des livres et des articles, écriture des textes et des comptes rendus, animation du podcast, participation aux séances de culture générale et travail sur le challenge.

Mouhcine Soubre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *