S'éveiller
COVID-19 : les vraies et les fausses rumeurs

COVID-19 : les vraies et les fausses rumeurs

Dans l’ombre du Coronavirus et sous le règne de la confusion présente, des messages portant de fausses rumeurs infondées ont réussi à tracer leur chemin vers nous. 

Dans l’ombre du Coronavirus et sous le règne de la confusion présente, des messages portant des conseils faux et infondés ont réussi à tracer leur chemin vers nous. Les rumeurs et les fake-news peuvent parfois causer plus de mal et de désordre que l’épidémie elle-même. Il est donc essentiel de prendre son recul, élargir ses champs de recherches, analyser et comparer les différentes informations afin de chasser les incohérences.

Avec une prise de conscience des épidémies occurrentes à travers l’histoire; nous pouvons considérer cette épidémie comme une opportunité à saisir. Pour se remettre en question et remettre en question son mode de consommation. On ne fera louange qu’à ceux qui ont réussi à se tenir droit durant cette crise.

Amine ERRAADI

En pleine crise sanitaire mondiale; l’épidémie coronavirus apparue en chine est désormais une pandémie. En 2009 alors que la grippe A (H1N1) s’immisce dans les moindres coins du globe, les réseaux sociaux n’en ne sont encore qu’à leurs balbutiements. Dix ans plus tard, grâce à Facebook, Youtube, Instagram et autres, Covid-19 bénéficie d’un potentiel de viralité sans précédent. Ces circonstances d’incertitude et de panique mondiale favorisent l’infodémie que qualifie l’OMS par la diffusion de fausses informations sur le Coronavirus. 

L’origine du virus, ses symptômes, ses conséquences, les mesures de prévention et les remèdes sont à tort ou à raison partagés sur les réseaux sociaux. La désinformation augmente les risques relatifs à la santé mondiale. 

Ce contexte nous mène à réfléchir sur la pandémie éternelle la plus dangereuse que l’humanité a connue à savoir l’ignorance.

Meriem Oufkiri 

Le danger est la profusion de fausses informations, depuis le début de la pandémie coronavirus, qui se multiplient et se répandent à une vitesse exponentielle. 

Il faut le répéter, jamais la science n’a avancé sur la connaissance d’un agent infectieux. Il faut lutter contre la pléthore de fake news et des faux papiers alarmistes qui circulent sur les réseaux sociaux. 

Fatima Ezzahra Beriane Badi

Se laver les mains très régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, se saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades et utiliser des mouchoirs à usage unique. Voici les gestes barrières que nous devons tous adopter pour nous protéger et protéger autrui. Et si on ajoutait à cela des réflexes barrières pour traiter l’information que nous recevons avant de la partager et contribuer à la panique générale que chacun de nous nourrit à coup de partage sur les réseaux sociaux ? Nous pourrions ainsi commencer par vérifier la fiabilité de la source et faire preuve de bon sens. 

Hind Essebre 

Le covid-19 a causé une vague de paranoïa chez les Marocains. L’ambiguïté qu’à accompagnée cette pandémie a constitué un terrain fertile pour la diffusion des rumeurs. Plusieurs fausses informations alimentent les théories du complot. Selon lesquelles, le virus est considéré, tantôt comme étant une arme biologique tantôt comme étant une simple grippe. Une opportunité en or pour la presse jaune pour aguicher les attentions perdues et maniables.

En absence de communiqués officiels qui démentent ces versions, une presse digne qui illumine l’opinion publique, et un esprit critique qui guide nos réflexions, ces rumeurs viennent aggraver la situation.

Mohcine Soubre

La vitesse de propagation de l’information due à l’interconnectivité de notre monde dissimule des effets néfastes et irréversibles à long terme.

C’est dans de telles conditions d’épidémie que l’information fiable reste primordiale afin d’éviter la panique et la peur non justifiée et destructrice. Les idéologies de propagande et d’arriération prennent une ampleur et gagnent du terrain aux prés des personnes non méfiantes. 

 L’individu doit jouir de son esprit critique et l’utiliser pour détecter les sources fiables et surtout garder son calme. 

Soundouss El Kaddioui El Idrissi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *